Evolution du commerce de périphérie / centre-ville

Evolution du commerce de périphérie / centre-ville

Evolution du commerce de périphérie / centre-ville 1920 1280 Implantaction
commerce-de-peripherie

 

Retrouvez tous nos articles sur WWW.IMPLANTACTION.FR

 

La récurrente opposition commerce de périphérie / commerce de centre-ville a-t-elle toujours un sens après la COVID-19 ?

Cette année de COVID-19 a accéléré les mutations des modes de consommation et engendré de nouvelles façons de vivre et de travailler. Pendant cette période, les consommateurs ont adopté massivement le drive et le digital. Les commerçants ont réagi en investissant fortement sur le numérique. Les magasins de périphérie, plus grands et plus sûrs, ont reconquis du public.

Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, estimait que la COVID-19 avait accéléré de 5 ans les mutations du secteur. A l’heure où les salariés ont gagné en qualité de vie grâce au télétravail, l’hyper métropolisation marque le pas, la rue de Rivoli à Paris, autrefois haut lieu commercial peinant par exemple à retrouver ses touristes et ses clients salariés le midi, la vacance s’y développant.

 

Et si le conflit traditionnel commerce de centre-ville versus commerce de périphérie était dépassé ?  

Il y a longtemps que la périurbanisation s’est installée et que les villes accueillent une poli-centralité commerciale. La ville monocentrique du siècle dernier a vécu. La COVID-19 a instauré un retour à une meilleure qualité de vie et un souhait de rester travailler à la maison au moins une partie de la semaine. Les mouvements pendulaires diminuent et l’on peut dorénavant habiter plus loin, y compris dans des villes moyennes. Ce mouvement est ainsi accompagné par les entreprises comme Peugeot qui supprime ses bureaux et adopte le 100% télétravail. Les bailleurs de locaux vacants (retail et bureaux) ont pour mission de suivre attentivement cette évolution et de s’y adapter, tandis que les commerces doivent combiner vente physique et offre digitale, qu’ils soient indépendants ou intégrés à un réseau.

Par ces changements, nous aurons pleinement basculé au 21ème siècle marchand. Il était temps !